COMING UP – Quinzième Rencontre des Etats parties au Traité d’Interdiction des Mines Antipersonnel

Posted by: on Nov 25, 2016 | No Comments

La Quinzième Rencontre des Etats parties (15MSP) au Traité d’Interdiction des Mines aura lieu à Santiago, au Chili, du 28 novembre au 1er décembre 2016. Handicap International participera à cette rencontre.

La Rencontre réunira plus de 160 Etats parties pour évaluer les réussites et les défis de la Convention sur l’interdiction de l’utilisation, du stockage, de la production et du transfert de mines antipersonnel et de leur destruction. Le programme de la réunion est disponible ici.

Cette réunion officielle annuelle fournira l’opportunité aux Etats parties de présenter leurs progrès, défis et projets en matière d’assistance et de coopération pour réaliser leurs obligations liées au traité et respecter leurs engagements dans le cadre du Plan d’Action de Maputo (MAP) 2014 et de la déclaration Maputo +15. Cette rencontre sera présidée par S.E. Heraldo Muñoz, Ministre des Affaires Etrangères du Chili. Pendant cette présidence, le Chili « souhaite fournir un espace inclusif de réflexion ouvert à tous ceux qui veulent travailler à un monde sans mines d’ici 2025. ».

Quelles sont les actions attendues des Etats lors de cette réunion? 

  1. Les Etats Parties doivent faire un rapport sur les progrès qu’ils ont accomplis et leurs plans dans le cadre de toutes les obligations importantes du traité et des engagements MAP (déminage, assistance aux victimes, destruction des stocks, éducation aux risques par mines, mines conservées, lois nationales, aide et coopération, etc.).
  2. Les Etats non parties au Traité d’Interdiction des Mines doivent faire un rapport sur les  mesures entreprises pour rejoindre le traité.
  3. Les Etats doivent participer activement aux discussions lors de la Quinzième Rencontre (15MSP), plus particulièrement sur les sujets clés suivants:
  • Atteindre l’objectif 2025: les Etats Parties au Traité d’Interdiction des Mines se sont engagés à tenir le délai ambitieux de 2025 pour finaliser le déminage et les autres obligations du traité. L’objectif de 2025 a été adopté dans le cadre de la Déclaration Maputo +15 lors de la Troisième Conférence d’Examen du Traité d’Interdiction des Mines en 2014.
  • L’utilisation des mines antipersonnel par des Etats: Au cours des deux dernières années, des mines antipersonnel ont été utilisées par les forces armées de Birmanie, de Corée du Nord et de Syrie. Chaque utilisation devrait être une sérieuse préoccupation pour les Etats Parties et devrait être publiquement dénoncée et condamnée pendant le 15MSP. Les Etats Parties doivent demander aux Etats concernés de s’engager pour s’assurer qu’il n’y ait aucune nouvelle utilisation de mine à l’avenir. Lisez l’article sur le lancement de l’Observatoire contre les Mines 2016 ici.
  • De nouvelles demandes de prolongation pour les délais de déminage: lors des réunions intersessionnelles de 2016, le Niger et le Pérou ont présenté des demandes de prolongation pour leur délai de déminage dans le cadre de l’Article 5 du Traité. Le Comité de l’Article 5 a analysé les demandes. Au 15MSP, les Etats Parties doivent débattre de ces demandes et décider de leur approbation. L’Ukraine est en violation de l’Article 5, ayant dépassé son délai pour le déminage fixé au 1er juin sans avoir obtenu une prolongation; elle devrait demander une prolongation lors réunion.

Lisez le briefing sur la réunion réalisé par ICBL ici.

Handicap International au 15 MSP

Handicap International soutiendra les actions de plaidoyer de la Campagne Internationale contre les Mines (ICBL). C’est-à-dire, nous  transmettrons des messages forts sur l’assistance aux victimes pour promouvoir la participation et l’inclusion des victimes comme des personnes handicapées, dans une approche conforme à la Convention pour les Droits des Personnes Handicapées.

A savoir, Handicap International contribuera à deux side events :

  1. Le lancement d’une nouvelle orientation sur l’approche intégrée pour l’assistance aux victimes, organisé par des coordinateurs de l’assistance aux victimes, le 29 novembre. Handicap International a fourni  un soutien technique pendant ce processus.
  2. Les mines et l’aménagement du territoire, organisé avec la London Business School et le Ministère des Affaires Etrangères belge le 30 novembre.